Le jour où j'ai compris que je ne serai plus jamais seul de toute ma vie (Bufo Experience)

1% better every day - DailyMax #129

Par où commencer ? À vrai dire, je ne sais pas. Je viens de méditer pendant 45 min avant de me mettre devant mon clavier pour écrire cette newsletter, mais je ne sais toujours pas quoi vous écrire. Samedi dernier (10/04/21), j’ai participé à une cérémonie “Bufo Alvarius” (considéré comme l’enthéogène la plus puissante actuellement connue) et ma vie vient de changer à jamais.

Avant de faire l’expérience, je m’étais rapidement documenté et j’avais retenu un commentaire de Mike Tyson sur son ressenti. Je me souviens m’être dit qu’il exagérait sûrement. Maintenant je sais ce qu’il a voulu essayer de nous dire et sûrement ce que je vais essayer de vous dire.

"Je suis tombé sur cette chose appelée le crapaud. J'ai fumé ce médicament, cette drogue, peu importe comment vous voulez l'appeler, et je ne serai plus jamais le même. Je regarde la vie différemment, je regarde les gens différemment. C'est presque comme mourir et renaître... C'est inconcevable. J'ai essayé de l'expliquer à certaines personnes, à ma femme, je n'ai pas les mots pour l'expliquer. C'est presque comme si vous mouriez, vous êtes soumis, vous êtes humble, vous êtes vulnérable - mais vous êtes toujours invincible en tout."

Mike Tyson (on the Joe Rogan Experience podcast in 2019)


Bufo Alvarius Experience : mode d’emploi

Pour vaincre cette “page blanche” à laquelle je fais face, je vous propose de commencer tout simplement par vous expliquer en quoi consiste cette cérémonie.

Dans le désert de Sonora (Mexique), un crapaud nommé bufo alvarius ou incilius alvariu contient dans son corps du 5-MeO-DMT, un hallucinogène très puissant. Une seule dose de 10 à 50 mg de cette substance, prise sous la forme de l’inhalation de la fumée d’un pipette en verre lors de la combustion des cristaux, produit des expériences hallucinogènes et illimitées dans la seconde qui suit l'inhalation, qui durent en moyenne 20 minutes.

La grande majorité des gens rapportent des expériences mystiques, beaucoup "voient Dieu", d’autres vivent un sentiment de sacralité, d'unité avec le monde environnant, une profonde positivité et la compréhension de vérités profondes sur la réalité et l'équanimité, et nombreux ressentent souvent une meilleure compréhension de leur place dans le monde. Peu de temps après les effets, les participants ont tendance à être totalement lucides et à revenir à 100% à leur état ordinaire antérieur.

Une étude européenne récente a montré qu'après une seule utilisation, la substance 5-MeO-DMT produisait une amélioration durable de la satisfaction de la vie et un soulagement de l'anxiété, de la dépression et du syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Oui, rien que ça.


Quand tu sera prêt(e), l’expérience se présentera à toi

Pour ceux qui découvrent ma newsletter, je vais prendre 3 lignes pour vous redonner un peu de contexte. En octobre 2019, je suis éjecté de ma propre startup (80 salariés / 10 ans d’existence) du jour au lendemain par mon propre actionnaire (majoritaire). Sur le coup, ce fût l’expérience la plus douloureuse et traumatisante de ma longue vie d’'entrepreneur.

J’étais loin d’imaginer que, 17 mois plus tard, je réaliserai qu’il s’agirait au final de la meilleure chose qui me soit arrivé de toute ma vie. Donc merci à toi, mon ex-actionnaire majoritaire :)

Le lendemain en revanche, n’ayant plus de job, d’emails ou de rendez-vous, j’ai rapidement paniqué face à tout ce vide autour de moi. Pour éviter de sombrer, j’ai décidé de rencontrer le maximum de personnes pour ouvrir mes horizons et “voir d’autres choses”. Une vidéo sur Linkedin plus tard, et me voici avec “100 propositions de cafés avec un inconnu” à honorer.

Ces cafés m’ont fait réalisé à quel point j’avais oublié de rêver, à quel point ma vie d’entrepreneur '“hamster dans sa roue parisienne” m’avait déconnecté de l’essentiel, à savoir “être heureux”. Dans la semaine de mes 35 ans (début décembre 2019), j’ai établi une liste de 100 rêves à réaliser avant de mourir et définit 6 niveaux énergétiques (physique, nutrition, spirituelle, sexe, respiration et sommeil) sur lesquels j’allais dédié tout mon temps et énergie.

Tout cela pour vous dire que mon "voyage spirituel" a commencé il a bientôt 2 ans. Et cela a commencé très fort avec une retraite en silence Vipasanna et le tour de la Nouvelle-Zélande tout seul en vélo. J’ai consommé en parallèle de nombreux livres sur le sujet et me suis mis en quête de réaliser toutes les expériences qui se présenteront à moi comme “faire un atelier BreathWork”. Naturellement, tester les substances ayahuasca, kambo, mushroom et bufo sont sur la todo-list.

On retrouve une fois encore l’importance de “parler de ses rêves au plus grand monde” (c’est pour cela que nous avons créé timeleft.com). Une amie a vu que je voulais faire une “Bufo Alvarius Experience”, elle m’a donc partagé le flyer et il m’a juste fallu dire oui.


Une cérémonie de 3 heures en 4 étapes

La cérémonie était organisée par Saposayulita, représenté par Brandon, parfait dans son rôle d’organisateur aux petits soins. Nous étions 15 personnes à partir du centre de Sayulita pour rejoindre la maison au bord de la plage. 30 min plus tard, nous sommes arrivés directement dans l’ambiance avec une magnifique vue surplombant l’océan et un guitariste en train de jouer des chants chamaniques.

Brandon nous explique le déroulé (en 4 étapes) et nous prévient que cela va durer environ 3 heures. Je dois avouer que j’ai un gros coup de chaud rien qu’en imaginant rester aussi longtemps en plein soleil (les chauves aiment moyennement le soleil!).

On fait rapidement la connaissance de Stephy et Axel, les deux chamans qui vont nous accompagner tout le long de cette aventure spirituelle.

1/ Donner ses intentions (pourquoi es-tu là ?)

Je pense faire une autre newsletter dédiée sur le sujet car cela me semble le point le plus important. Si tes intentions ne sont pas bonnes, tu risques de passer un mauvais moment. Et je te confirme que, au vue de la puissance de l’expérience, il ne vaut mieux pas partir en bad-trip.

Sur les 15 personnes présentes, chacune a vécu l’expérience de façon complètement différentes. Certains sont parti très loin, d’autres sont restés les pieds sur terre. Certains ont eu des révélations, d’autres des simples moments d’euphorie. Certains ont fini dans un bien meilleur “état d’esprit” qu’en arrivant, d’autres ce fût très compliqué. Tout cela part de l’intention : “Pourquoi es-tu là ? Que cherches-tu ? Qu’espères-tu ?”

J’aime donner l’analogie d’un NOS TURBO (pour ceux qui n’ont pas la référence), installé dans ton esprit, connecté à toutes les cellules de ton corps. Votre intention est le volant. Lorsque vous prenez la substance (ou appuyez sur le turbo), toutes vos cellules seront accélérés dans la direction de votre intention. Comme dans la vraie vie, une fois lancé à plein vitesse, il devient difficile de contrôler et le moindre petit grain de sable peut vous envoyer dans le fossé.

Personnellement, je suis venu avec une énergie positive et beaucoup de bonne humeur. Dès mon arrivée sur le gazon, je me suis senti au bon endroit au bon moment. Mon intention était la suivante : “j’aimerai me reconnecter avec mon corps, avec mon esprit, avec mon âme. Je sais que je ne suis pas seul dans ce corps. Je souhaite être unifié le temps d’un instant.”


2/ L’expérience du rapé

La nicotine est surtout connue dans notre monde moderne pour être une vilaine substance, mais pour de nombreuses cultures indigènes, le tabac est une plante sacrée connue pour purifier à la fois les individus et les espaces cérémoniels. C'est le cas du Rapé (prononcé "ha-peh"), un tabac à sniffer très puissant et purifiant utilisé par les chamans du Brésil et du Pérou dans le cadre d'importants rituels médicinaux.

Le Rapé est pris en amont du Bufo pour vous aider à vous relaxer et à aiguiser votre esprit. Le chaman nous explique qu’il aide aussi à se débarrasser des mauvaises énergies en préparation de la définition d'une intention (voir chapitre précédent) et désintoxique le corps et l'esprit et nettoie votre champ énergétique. En quelque sorte, c’est le préliminaire idéal.

Personnellement, je ne m’attendais pas à avoir de la poudre injectée aussi violemment dans mes narines, d’où ma réaction (voir vidéo). J’ai suivi les instructions de Brandon qui consistait à tout garder dans les narines (donc ne pas renifler) quelques minutes, avant de tout évacuer. Sur le coup, cela m’a fait aussi penser à des vieux souvenirs et j’ai moyennement apprécié. Mais en ouvrant les yeux, je suis revenu à mes intentions positives et le Rapé a commencé à faire effet.

Résultat : excitation et petite euphorie pendant 10 minutes sous le soleil mexicain

>> voir la vidéo 1/4 <<


3/ L’expérience Bufo Alvarius

Mon expérience “Bufo” va se dérouler en 4 phases au lieu de 2. Pourquoi ? Car je m’y suis mal pris sur la première fois en n’aspirant pas assez de fumée. Résultat, j’ai ressenti des effets modérés et je suis resté “conscient” tout le long du premier trip. Laissez moi vous expliquer tout ça.

Phase 1 : premier essai non-concluant

Je me propose comme volontaire pour être le premier à tester. Axel prépare la pipe en glace la substance sous forme de cristaux à l’intérieur. Pendant ce temps, je fais le calme dans ma tête et récite mes intentions. Il se positionne en face de moi et me re-explique ce que je dois faire : vider mes poumons entièrement, puis aspirer autant que je peux par petite bouffée, tout en gardant le maximum de fumée à l’intérieur des poumons.

Je fais de mon mieux, mais le stress (d’en prendre trop sûrement) me fait tousser et je ne m’y prends pas correctement. Une aspiration, une deuxième, trois, quatre et arrive la cinquième. Je me sens partir comme si je me transformais en nuage. Axel le voit et retire la pipe pour commencer ses incantations chamaniques.

Cette drogue est si puissante (je vais le découvrir plus tard) que, même prise de travers ou à moitié, elle vous envoie très loin. En moins de 3 secondes après ma dernière bouffée de fumée, je sens mon corps se relâcher, comme si je flottais dans un nuage.

Une bouffée de chaleur s’empare de moi, j’enlève mon t-shirt. Je me sens tellement bien, comme si tous les problèmes et le stress de la vie s’étaient évaporés autour de moi. Brandon m’allonge pour que je me relaxe au maximum et le reste de l’équipe m’entoure, chacun dans son rôle, pour faire de cette expérience un moment inoubliable.

Je me sens partir mais pas complètement. Je me souviens garder la notion de l’espace et des gens autour de moi. Je sais où est qui et surtout, où je suis. Voyant que l’expérience s’annonce bien moins “perchée” que prévue, je me détends et profite du voyage.

10 minutes plus tard, les effets sont dissipés. Je me retrouve sur mes genoux face à cette océan à perte de vue, je lâche complètement mes émotions.

>> voir la vidéo 2/4 <<

Phase 2 : larmes de joie et câlins à moi-même

Je vais éclater en larmes pendant les 20 minutes qui vont suivre. Des larmes de joie, des larmes de bienveillance envers moi. Comme lors de mes expériences “Breathwork”, cela me re-connecte avec mon corps et m’aide à réaliser que je ne suis pas seul car mon esprit est connecté à mon corps et réciproquement. Nous sommes donc deux à voyager à travers cette vie éphémère.

Donc si on est deux, alors je ne suis pas seul.

Assis sur le bord du jardin, avec la vue qui surplombe l’océan, je vais prendre le temps d’assimiler tout cela, avec des chaudes larmes qui ne s’arrêteront pas de couler le long de mon visage. Je me prends moi-même dans mes bras, sentant mes mains le long de mes bras, parfaitement connecté au moment présent.

Je réalise enfin que je ne serai plus jamais seul, que je n’aurai plus jamais ce sentiment de solitude qui me faisait tant de peine depuis si longtemps. Je commence enfin à comprendre des choses que j’ai pu lire ou que l’on a essayé de m’expliquer (merci Seb, Merci Thomas). Il faut commencer par s’aimer soi-même avant de pouvoir recevoir l’amour de quelqu’un, avant de pouvoir donner de l’amour. Car au début comme à la fin, il n’y a que vous.

Cette quête de spiritualité me montre à quel point, en vivant dans ces grandes villes comme Paris, nous sommes déconnectés de ce qui compte vraiment, comme anesthésiés par la vie de tous les jours. Lorsqu’on est dans la roue, en train de tourner comme un hamster (j’y suis resté 18 ans…), on a l’impression que c’est normal, que tout va bien. On ne se rend pas compte du flow d’énergie négative qui nous entoure, qu’on lutte inconsciemment chaque jour contre le courant, qu’on le veuille ou non.

Je trouve cela dommage que nous soyons obligé de vivre ailleurs pour nous en rendre compte et que nous devons passer par ces expériences anciennes pour obtenir des réponses à nos questions.

>> voir la vidéo 3/4 <<

Phase 3 : décollage immédiat pour un univers parallèle

Après mon expérience, ce fût au tour d’une américaine et d’un mexicain. Au vue de leurs réactions complètement lunaires, j’ai vite compris qu’on avait pas tiré dans la pipe de la même façon.

Alors que la journée approche à sa fin, sur les 15 participants, nous sommes deux à rester dubitatifs sur notre expérience. J’en parle ouvertement avec le chaman. Il me propose de retenter l’expérience.

Je me rassois en face de lui. Il m’explique à nouveau comment faire. Je simule le geste. Il me dit que c’est bon. On peut y retourner. Ayant moins peur de l’effet, je me concentre pour aspirer le maximum de fumée possible dans mes poumons. Je tire une dizaine de fois, quand soudain…

Je suis littéralement projeté hors de mon corps. Exactement comme Hulk dans Avengers Endgame lors de sa rencontre avec The Ancient One (si vous n’avez pas la référence). Comme dans le film, mon corps physique s’étend de tout son long sur le sol pendant que mon esprit se retrouve à la même hauteur, légèrement en arrière.

Après avoir échangé avec les autres participants, c’est sûrement notre seul point commun à tous : “je n’ai pas de mots pour expliquer ce que je viens de vivre”. Ce que je vais essayer de vous décrire par écrit aujourd’hui sera à mille lieux de ce que j’ai pu ressentir. Il faut le vivre pour le croire.

Je me suis retrouvé en dehors de mon corps ou plutôt, j’aimerai dire, que je suis devenu mon âme le temps d’un instant, flottant au dessus du sol, entouré d’un monde parallèle aux couleurs vives et intenses. La sensation est indescriptible car c’est la première fois que je ressens ça. Je me suis retrouvé conscient mais “sans mon corps”.

Je me souviens échanger avec le chaman par la pensée. Il me souriait et comprenait ce que je voulais lui dire sans avoir besoin de parler. Son visage était particulièrement net et ses yeux pétillants de vie. Il m’accueillait dans ce monde parallèle et m’expliquant que tout allait bien se passer pour moi.

Ensuite, je me suis déplacé dans les airs vers l’océan en me demandant si c’était “ça” au final la vraie vie. Puis j’ai eu une légère peur qui a survenu : “et si je ne restais bloqué ici ?”. C’est à ce moment là, que j’ai entendu le battement de mon coeur. De manière subtile puis très intensément. J’ai vu mon corps rappeler mon âme à lui. Petit à petit, j’ai récupérer les sensations comme le sol sous mes jambes ou le soleil sur ma peau.

Je suis resté 20 minutes allongé sur le sol, complètement inerte, mais dans mon esprit, cela a duré quelques secondes. Je vais prendre mon temps pour récupérer mes repères et encaisser ce que je viens de vivre. Clairement, l’expérience la plus intense de toute ma vie, sans aucune comparaison possible.

4/ Partager ses ressentis

Comme dans de nombreuses expériences spirituelles, la journée se termine par un “cercle” où chacun peut librement exprimer ses ressentis et émotions. Il y a une énergie positive palpable entre nous, comme si nous étions une famille soudée, protégé par une bulle de bienveillance.

Je ne vais bien sûr par vous partager ce que les autres ont dit, mais je peux vous garantir que pour tous les participants, il y a un “avant” et un “après” cette journée. Voir qu’un autre monde existe, sortir de son corps ou confronter ses plus grandes peurs, cela vous élève forcement spirituellement.

>> voir la vidéo 4/4 <<


Conclusion

J’arrive à la limite de cette newletter, je vais donc résumer en bullet-point :

  • Qu’importe l’expérience, le plus important sera toujours votre intention.

  • Ne vous posez pas trop de questions, quand le moment sera venu, l’expérience se présentera d’elle-même à vous.

  • Avant de travailler votre spiritualité, je vous recommande de stabiliser vos premiers niveaux énergétiques,. Il y a un ordre logique (selon moi) à respecter : respiration > sommeil > nutrition > physique > sexe > spiritualité

  • Faites votre expérience dans de bonnes conditions, entouré de gens positifs et encadré par des personnes sérieuses sur le sujet.

Et pour tout le reste, je serai ravi d’échanger avec vous !

>> posez moi vos questions <<