Devenir Digital Nomad en 100 jours : je suis à 1500€ / mois (46% de l'objectif)

1% better every day - DailyMax #124 - #AlloMax07

Mercredi 24 mars 2021. Cela fait maintenant 55 jours que je me suis lancé le challenge de devenir Digital Nomad. Pour me donner une motivation externe, je me suis fixé une deadline de 100 jours. On est donc officiellement à +55% de l’objectif en terme de temps disponible.

Je parle souvent de la force des petites actions, ces petits pas que l’on peut faire chaque jour, qui répétés de manière quotidienne permettent d’accomplir de grandes choses.

L’inverse est (malheureusement) aussi vrai

Si tu ne fais rien pour avancer un petit peu chaque jour vers ton objectif, alors tu verras que le temps passe beaucoup plus vite que prévu pendant que tu restes assis au même endroit.

Après avoir mis beaucoup d’énergie pour lancer ce challenge, je me rends compte que j’ai inconsciemment levé le pied alors qu’on est loin d’être arrivé à l’objectif. On retrouve encore une fois l’intérêt d’un bon système pour vous aider à rester focus, quand la motivation fout le camp (et je vous assure qu’elle fout toujours le camp).

Mon système pour ce challenge fut la création d’une newsletter dédiée sur le sujet où je me suis engagé sur mes réseaux sociaux à documenter le challenge et la définition d’un objectif super précis : générer 800 euros de revenus (en ligne) par semaine (depuis n’importe où dans le monde)


Les précédentes newsletters sur le challenge :

  1. Réflexion sur la définition du terme Digital Nomad (jour 1)

  2. Transformation du challenge en objectif mesurable (jour 2)

  3. Création de 8 critères pour affiner mes recherches (jour 3)

  4. Recherche de mon océan bleu (jour 6)

  5. Annonce de mon offre de coaching et premiers feedbacks (jour 13)

  6. Choix du pricing et mise en ligne de la page dédiée avec un système de paiement (jour 19)


Consommer moins pour dépenser moins (pour avoir besoin de moins)

Au début du challenge, lors de ma définition de l’objectif, mon niveau de vie se situait à 3200 euros par mois, soit environ 800 euros dépensés toutes les semaines pour “profiter de la vie”. Nous sommes 2 mois plus tard et cela a encore baissé !

Sur les 4 dernières semaines, j’ai franchi pour la toute première fois la barre symbolique des 2000 euros. En clair, j’ai réussi à vivre avec 500 euros par mois, du logement à la nourriture en passant toutes mes expériences (surtout celle-ci)

Avant que cela ne fasse débat, oui je sais que la majorité de la population mondiale est loin de gagner cette somme. Je ne cherche surtout pas à mettre en avant un “exploit de réussir à vivre avec 2000 euros par mois”. Je mets juste en lumière une autre approche : consommer moins pour dépenser moins (et donc avoir besoin de “gagner moins”).

Laissez moi m’arrêter sur ce point avant de rentrer dans l’objet de cette newsletter. Si vous ne devez retenir qu’une seule chose, j’aimerai que cela soit ce point précis.

Devenir (avec succès) un Digital Nomad équivaut à “gagner plus d’argent en ligne qu’on en dépense dans la vraie vie”. Il est donc évident que devenir Digital Nomad à New-York est un tout autre challenge comparer à celui de devenir Digital Nomad à Sayulita (Mexico). Tout simplement parce que le coût de ma vie est largement plus bas dans le 2ème cas.

Un “cout de la vie” divisé par 5 en 15 mois

À Paris, mes dépenses mensuelles étaient régulièrement à 5 chiffres (oui, je sais…). À Sydney (janvier à juin 2020), mes dépenses mensuelles descendent d’un coup à 4000 euros. À Lisbonne (septembre à décembre 2020), je franchis un nouveau cap avec une moyenne à 3000 euros mensuels. En arrivant au Mexique, grâce à la “vie en pesos”, j’ai doucement réduit mes dépenses à 2000 euros.

Important : je ne vis pas “moins” pour autant ! Ici, à Sayulita, je vis toutes les expériences dont j’ai envie, je mange au resto matin/midi/soir et j’ai ma propre chambre avec salle de bain dans le Selina local. Je consomme juste moins de choses inutiles. Je parlerai de tout cela plus en détail dans une prochaine newsletter.

Revenons à nos moutons. Même si l’objectif pourrait être revu à la baisse, je vais le laisser à 800 euros par semaine. Qui peut le plus, peut le moins !


20 premières sessions gratuites : bonne ou mauvaise idée ?

Le 9 février, j’annonce offrir 20 sessions de coaching pour lancer mon offre et pour me faire la main. Sur les 20 clients “gratuits”, seul 8 ont converti sur les 4 semaines suivantes, soit 40% de taux de conversion.

J’ai récolté une dizaine de feedbacks pour essayer de comprendre pourquoi ils n’avaient pas donné suite. Ce fût tellement subjectif que j’ai eu du mal à extraire des pistes d’amélioration. Pour résumer, c’était souvent “c’est pas toi maxime le problème, mais c’est moi. Faut que je règle des choses avant de reprendre une session”. On est donc sur l’oeuf et la poule. Le but de ma méthode c’est de les aider, mais s’ils doivent s’aider avant que je les aide, je dois sûrement louper quelque chose….

Quoi qu’il en soit, je vous recommande de partir sur des sessions gratuites pour commencer. D’une part, cela vous met en mouvement et d’autre part, cela génère moins de pression sur votre première fois. Chaque session sera une bonne occasion pour apprendre à vous améliorer.

Faire payer la première consultation : bonne ou mauvaise idée ?

Après les 20 sessions gratuites, j’ai beaucoup hésité à l’idée de continuer avec une première session gratuite de 30 minutes pour attirer plus de monde dans l’optique de les transformer ensuite en clients.

J’ai finalement opté pour une session “découverte” à 14 euros les 30 minutes en expliquant que c’était le montant idéal (ni trop petit, ni trop gros) pour jauger la motivation d’une personne à vouloir devenir la personne qu’elle souhaite devenir.

Je pose aussi la question “Après cet entretien, le coaching est au prix de 76 euros par session (60min)”. Cela permet de filtrer d’entrée de jeu, et faire gagner du temps à tout le monde. Pour la petite anecdote, au moment où j’écris ces lignes, j’ai ma première session découverte où le client a coché “Mince, ce n'est pas dans mon budget...”. Curieux de voir ce que ça va donner !

Optimisation du calendly

Calendly est une outil incroyable, mais il faut le manier avec précaution. Si vous ne paramètrez pas correctement les règles de disponibilité ou que vous ne mettez pas correctement à jour votre Google Agenda, vous pouvez vite être submergé.

Mon conseil pour bien prendre en main l’outil est de commencer petit avec 1 ou 2 créneaux par jour. Si vous voyez que les créneaux se remplissent ou que vos clients vous demandent régulièrement de nouveaux horaires, alors libre à vous d’en rajouter. L’erreur est de mettre des zones de disponibilité importantes et se retrouver avec 4 rendez-vous le même jour aléatoirement espacés dans la journée.


Optimisation du compte-rendu post-session

Après mes premiers rendez-vous, je prenais 30min (par rdv) pour écrire un long compte-rendu avec le système à mettre en place. Je vous donne un exemple :

——————————————

// COMPTE RENDU SESSION 13/02 //

L’identité que l’on chercher à renforcer : je suis une personne active, sportive, saine et en bonne santé, qui peut monter 5 étages sans être essoufflée et ne pas culpabiliser de manger une crêpe au Nutella une fois de temps en temps.

Ce que l’on cherche à réussir :

  • Augmenter le volume de minutes d’exercice par semaine

  • Rajouter des bonnes habitudes alimentaires par repas

Si on réussit les 2 challenges, alors ta perception de toi-même changera (et tu arrivera à ton poids idéal)

ROUTINE SPORTIVE

La performance actuelle coté « sport » est de 180 minutes de marche par semaine (POINT A), soit une moyenne de 25min par jour. C’est déjà un bon début ! On va essayer de passer dans 1 mois à 314 minutes par semaine (POINT B) soit +70% d’augmentation. Je te propose le système des petites victoires suivant :

Semaine du 15/02 > 208 minutes

  • 180min de marche

  • 2x4min de bodytraining

  • 2x10min de corde à sauter

Semaine du 22/02 > 252 minutes

  • 210min de marche

  • 3x4min de bodytraining

  • 2x15min de corde à sauter

Semaine du 01/03 > 288 minutes

  • 240min de marche

  • 3x6min de bodytraining

  • 2x15min de corde à sauter

Semaine du 08/03 > 314 minutes

  • 270min de marche

  • 3x8min de bodytraining

  • 2x10min de corde à sauter

À toi de jongler comme tu veux, mais important : on ne loupe jamais 2 jours de suite une habitude. Donc si tu ne fais pas de sport 2 jours de suite, tu DOIS faire du sport le 3ème jour.

Est-ce clair pour toi ?

——————————————

Je me suis vite rendu compte que cela était “bien” mais “too much”. Et surtout, que cela me faisait passer au final de 76€ les 60min à 76€ les 60+30min, soit une diminution de mon cout à l’heure de 1/3 !

J’ai changé mon approche en leur expliquant qu’il était important pour eux de prendre “leurs” notes. J’envoie maintenant “ce qu’on cherche à réussir” pour la prochaine fois sous forme de 4 ou 5 bullet-points. Des points souvent écrit ensemble lors de la session.

Pour le dire avec d’autres mots, chaque session me permet d’améliorer mon offre. C’est tout l’avantage d’avoir des sessions chaque jour, on progresse bien plus vite !


1 client par jour = 375 euros par semaine = 47,5% de l’objectif

Pour le reste, le bouche à oreille et mes différentes communications (exemple ici) ont porté leurs fruits. Une cliente m’a recommandé auprès de 3 nouvelles clientes et chaque newsletter DailyMax me génère un nouveau lead. Résultat : je suis maintenant en moyenne à 1 client par jour, soit 5x76€ (380€) par semaine.

Maintenant, il faut que je réfléchisse à comment aller chercher des nouveaux clients pour atteindre les 2 clients par jour en moyenne et ainsi atteindre mon objectif de 800 euros par semaine.

Prendre le temps de partager avec vous le bilan de ses 50 premiers jours me permet de réaliser une chose excitante. Si j’arrive à générer “juste” 2 clients supplémentaires, soit 7 heures par semaine, alors #AlloMax couvrira toutes mes dépenses.

C’est dingue quand on y pense !

Tu peux créer une source de revenus depuis n’importe où dans le monde, à partir de ton téléphone, qui couvre tes dépenses pour vivre “indéfiniment” dans un endroit paradisiaque isolé de la pandémie.

On vit une époque incroyable !


Allo Max, j’ai besoin de changer mes habitudes !

Après avoir testé moi-même ma méthode sur l’accomplissement de +300 rêves en 5 ans et généré des dizaines de nouvelles habitudes qui ont complètement changé ma vie, j’accompagne maintenant ceux qui ont l’envie de changer.

>> booker une session "découverte" <<

Cliquez sur mon agenda ci-dessous, choisissez le créneau de votre choix et prenons 30 minutes pour faire connaissance et échanger sur la méthode.

L'objectif de la session :

  1. Répondre à tes questions

  2. Définir ce que tu cherches à réussir

  3. Décider ensemble si le coaching est adapté pour toi

  4. Et surtout passer un bon moment !


UNE CITATION À PARTAGER

  • “Entrepreneurship is living a few years of your life like most people won't, so that you can spend the rest of your life like most people can't”


>> lire la dernière newsletter <<


Un petit shot d’inspiration pour votre bucket list ?

Nous avons plus de 3000 rêves à votre disposition sur Timeleft pour vous inspirer et commencer à créer votre bucket list. Pour vous donner un petit shot d’inspiration, nous avons sélectionné pour vous les 20 derniers rêves les plus originaux créés par la communauté.

Il n’y a pas à dire, vous avez de sacrées bonnes idées !

  1. Faire réaliser un parfum sur mesure

  2. Construire un repère secret de superhéros

  3. Jouer aux échecs à Central Park

  4. Refaire mon terrarium avec un thème Star Wars

  5. Passer 24 heures les yeux bandés

  6. Traire une vache

  7. Construire une roulotte

  8. Devenir un Jedi

  9. Danser sur du Michael Jackson à mon mariage

  10. Créer un revenu en ligne supérieur à toutes mes dépenses

  11. Ne plus jamais laisser quelqu’un me dire que je n’y arriverai pas

  12. Arrêter complètement l’alcool

  13. Faire un mois sans sucre

  14. Lancer une gamme d’ustensiles de pâtisserie

  15. Faire le tour du monde en skateboard

  16. Maîtriser Excel

  17. Courir 2000km en 2021

  18. Lancer une marque durable

  19. Prendre un shot de vodka en Russie

  20. Dormir dans une bulle transparente dans la nature