"Sourdine" : la fonctionnalité cachée pour reprendre le contrôle sur son Instagram

1% better every day - DailyMax #134

Au sommaire de cette newsletter :

  1. Combien de temps par jour passez-vous sur Instagram ?

  2. Étape 1 > Se retrousser les manches et faire le ménage

  3. Étape 2 > Mettre tout le monde en sourdine

  4. Étape 3 > S’autoriser uniquement la crème de la crème

  5. Étape 4 > Moins de bruit, plus de qualité

  6. Conclusion : votre premier pas dans le Minimalisme


Je ne me souviens plus qui, mais j’ai reçu un lien vers un post intitulé “La Purge” le 11 mars dernier. La blogueuse @eleonorebridge, une procrastineuse organisée, explique comment elle s’y est prise pour “reprendre le contrôle” sur son Instagram. Pour ceux qui l’ont loupé, j’avais publié une newsletter sur un sujet similaire :

Reprendre le contrôle sur son iPhone

Son approche est interessante et semble efficace. Je l’ai donc mis au banc d’essai depuis 15 jours (avec une légère modification propre à moi) et les résultats sont… au rendez-vous ! Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par le commencement.

Combien de temps par jour passez-vous sur Instagram ?

Si vous êtes en train de lire ses lignes, il y a de grandes chances que le sujet du “contrôle” sur Instagram vous intéresse. Il y a donc de grandes chances que vous estimiez passer trop de temps dessus.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul ! La moyenne française est de 53 minutes par jour sur Instagram et 58 minutes sur Facebook (source). Si on prend ce chiffre “53” tout seul, on peut se dire qu’il n’est pas si grave que cela. En revanche, si on le multiplie par 365, on arrive à 13 jours complet de scroll par an.

Et là, d’un coup, ça fait beaucoup…

Une nouvelle fois, rassurez-vous, tout est fait pour que vous ne soyez pas en maitrise de votre comportement face à ces applications. Facebook dépense des milliards pour créer le produit le plus addictif possible et augmenter votre temps passé dessus. En clair, vous ne faites pas le poids. On peut néanmoins réduire la casse et c’est l’objet de cette newsletter !


ETAPE 1 > Se retrousser les manches et faire le ménage

On le sait tous, ajoutez un compte à suivre, on peut limite le faire inconsciemment. Un petit clic sur le bouton “s’abonner” et le tour est joué. Sauf qu’au bout d’un moment, le nombre de comptes que l’on suit devient du grand n’importe quoi.

Perso, je pense que dépasser 500 abonnements est une folie.

Qui dit plus de comptes, dit plus de contenus. Qui dit plus de contenus, dit plus de choses à voir. Qui dit plus de choses à voir, dit une addiction plus grande. Donc la première étape est de kondo-iser votre instagram. Si vous n’avez jamais lu “Ranger : l'étincelle du bonheur” de Marie Kondo (il n’est pas trop tard!), je vous résume le livre en une seule phrase : garder l’essentiel, gardez uniquement les choses qui vous apportent du bonheur.

Si vous suivez 5000 comptes, pas de panique, visez une réduction par bloc de 500 comptes. L’idée est de garder uniquement les comptes qui vous font plaisir ou qui vous apportent vraiment quelque chose. Pour chaque compte, demandez vous pourquoi vous avez souhaité le suivre au début et surtout, est-ce qu’il vaut toujours le coup “aujourd’hui”.

Avec un peu de rigueur et de bonne volonté, vous devriez arriver rapidement sous la barre des 500 abonnements. On retrouve ici le grand principe du minimalisme : “plus vous allez vous rapprocher de 100 abonnements, plus vous aurez du plaisir à ouvrir votre Instagram.”


ETAPE 2 > Mettre tout le monde en sourdine

On rentre maintenant dans le coeur du système pour reprendre le contrôle de votre Instagram. Paradoxalement, c’est Instagram qui fournit la solution sous le nom de code “Sourdine”. Il s’agit d’une fonctionnalité qui permet, comme son nom l’indique, de mettre en “sourdine” un abonnement à la fois sur ses stories et ses publications.

En clair, vous restez ami(e) / connecté(e) avec le compte Instagram mais vous ne verrez plus ces contenus. Sauf si vous décidez par vous-même d’aller sur son compte voir ce qu’il s’y passe. Et c’est là que réside TOUTE la différence :

  • Avant : c’est Instagram qui décide à votre place et vous bombarde de ce qu’il pense le plus addictif pour vous.

  • Après : vous décidez de ce qui est bon pour vous et vous allez voir uniquement ce que vous avez décidé de voir

Reprenons. Une fois que vous êtes arrivés à 500 abonnements, vous pouvez commencer la purge. Tout comme le ménage de l’étape 1, allez-y par bloc de 50 comptes car ce qui va suivre est un poil fastidieux…

Il faut aller sur chaque compte, un par un et faire la manip ci-dessous. Oui, le but est de mettre TOUT le monde en sourdine, sans exception et pour les stories comme les publications.

Une fois l’étape 2 terminée, vous aurez un Instagram propre et calme comme jamais vous ne l’avez connu auparavant. Respirez un grand coup, cela vient bien se passer.


ETAPE 3 > S’autoriser uniquement la crème de la crème

Attention, il s’agit de l’étape la plus importante. Il va falloir être fort, sûr de soi et extrêmement rigoureux. Vous allez maintenant re-activer uniquement les comptes qui vous apporte VRAIMENT du plaisir. Si vous ne faites pas attention, vous pouvez revenir au point de départ, et vous aurez simplement perdu du temps pour rien.

Avant chaque re-activation, demandez-vous si ce compte vaut le coup ? que va-t’il vous apporter ? Post-il trop souvent ? Ses publications sont-elles de qualité ou mieux vaut suivre ses stories ? Si je prends les 5 derniers posts, m’apportent-ils de la joie ?

Pro tips : comme dans le minimaliste (voir la parenthèse ci-dessous), je vous recommande fortement de faire “un abonnement qui rentre / un abonnement qui sort”. Vous allez vous rendre compte que cela n’est pas si difficle et surtout, c’est une bonne habitude pour garder une bonne hygiène (et le contrôle de votre Instagram)


Ouvrez la parenthèse.

Lorsque je suis devenu minimaliste en 2017 (voir photo), ce fût exactement le même procédé. J’ai fait un premier tri puis mis TOUTES mes affaires dans des sacs poubelles, soit l’équivalent du mode “sourdine”. Pendant 1 mois, j’ai sorti des sacs uniquement ce dont j’avais besoin.

À la fin, j’ai fini par tout donner à la Croix Rouge, sans même regarder ce qu’il y avait dans les sacs. Certes c’est extrême, mais c’est diablement efficace. Depuis, je pratique le “1 pour 1”, à savoir, si j’achète quelque chose, je me débarrasse de la même chose (ex : un tshirt pour un tshirt). Cela permet de s’assurer de pas remonter sans s’en rendre compte.

Fermez la parenthèse.


ETAPE 4 > Moins de bruit, plus de qualité

En plus de récupérer le contrôle sur votre Instagram, il y a une autre bonne nouvelle qui vient avec. Qui dit moins de bruit, dit plus de temps pour des échanges de qualité. Maintenant que vous avez “moins à voir”, vous pouvez vous permettre de poster des commentaires sur les contenus qui vous font vraiment plaisir ou tout simplement prendre le temps d’avoir des vrais discussions en privé.

Souvenez-vous à nos débuts sur les réseaux sociaux, il y a 10 ans, nous étions si attentifs à ce qui se passait autour de notre profil ou dans l’actualité de nos amis. Nous étions attentifs aux commentaires que nous postions et aux pokes que nous recevions. Mais cette époque est révolue, car la machine “sociale “ s’est complètement emballée.

Facebook a +35.000 contenus à vous montrer au moment en première position de votre feed à chaque fois que vous lancez l’application. Les stories et leurs cotés éphémères ont accéléré la vitesse des réseaux sociaux. On peut maintenant ré-actualiser toutes les secondes notre feed pour avoir du nouveau contenu, comme un accro devant sa machine à sous qui espère avoir un nouveau gain à chaque tirage de manivelle.

Tout cela pour dire, prenez maintenant le temps de mettre des commentaires bienveillants, de dire “c’est bien” quand c’est bien ou de mettre des phrases au lieu de smileys. Vous avez repris le contrôle, soyez généreux et apportez un peu de bonnes vibes dans cet eco-système où la tristesse se cache souvent derrière les faux sourires.


Conclusion : votre premier pas dans le Minimalisme

Ce nouveau système pour re-designer votre Instagram est un premier pas dans le Minimalisme, dont je suis un fervent adepte. Ce que vous allez appliquer à votre Instagram, vous pouvez l’appliquer aux autres applications mais aussi dans votre vie de tous les jours.

Nous avons grandit avec cette croyance qu’il faut “plus” pour être heureux, et je peux vous garantir que c’est une mauvaise piste et, pour être aller très loin dans le “toujours plus” (et enfin sur le chemin du retour), je sais de quoi je parle.

“Avoir moins” est une belle quête pour trouver le bonheur, pour soi-même et (par effet collatéral) pour la planète. Avant de regarder le documentaire “Minimalism” (bande annonce ci-dessous), je passais mes weekends à dépenser de l’argent dans des objets et vêtements, dans le but de me “remplir”. Je suis monté à 120 paires de baskets, certaines achetées par pulsion et pourtant jamais mise.

Le minimalisme peut faire peur, car on s’imagine pas sans “tout ce qu’on possède”. J’ai eu la “chance” de me faire largueur avec ma copine qui est partie de notre appart (avec toutes ces possessions) du jour au lendemain. J’ai vu dans le minimalisme un bon moyen de faire table rase de ma relation (du moins dans l’appart que j’ai conservé). Je réalise maintenant, 4 ans plus tard, que c’est l’une des meilleures choses qui me soit arrivée.

Je dirai même plus : la sens de ma vie actuelle de Digital Nomad et de l’appréciation des choses simples (je vis depuis 17 mois avec un backpack de 12kgs).

Allez, j’arrête de m’étendre, je pourrai en parler pendant des heures. J’espère vous avoir motivé à regarder (au moins) la bande annonce, voir mieux, à donner une chance au documentaire. Et si vous souhaitez essayez le minimalisme, je peux vous accompagner dans votre transition, comme j’ai pu le faire en 2017.

www.allomax.fr


>> lire la dernière newsletter <<


Allo Max, j’ai besoin de changer mes habitudes !

Après avoir testé moi-même ma méthode sur l’accomplissement de +300 rêves en 5 ans et généré des dizaines de nouvelles habitudes qui ont complètement changé ma vie, j’accompagne maintenant ceux qui ont l’envie de changer.

AlloMax Coaching (1ère fois)

Cliquez sur mon agenda ci-dessous, choisissez le créneau de votre choix et prenons 30 minutes pour faire connaissance et échanger sur la méthode.

L'objectif de la session :

  1. Répondre à tes questions

  2. Définir ce que tu cherches à réussir

  3. Décider ensemble si le coaching est adapté pour toi

  4. Et surtout passer un bon moment !


UNE CITATION À PARTAGER

  • “L’illettré du 21e siècle ne sera pas celui qui ne sait ni lire ni écrire, mais celui qui est incapable d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre.” - Alvin Toffler